Imprimer

Du porc dans la viande pita (Shawarma) : de l'agneau ? pas toujours ...

Dans huit snacks visités sur 40 (1 sur 5), le client n'est pas suffisamment informé de la nature de la viande.
Dans cinq commerces, de l'agneau était annoncé alors que les analyses n'ont révélé aucune trace de cette viande, selon Test Achat.

la suite ...

Une enquête de Test-Achats montre qu’il y a régulièrement tromperie sur la marchandise.

Les pitas, ces célèbres snacks en vogue depuis une quinzaine d’années, n’offrent pas toujours des garanties sur l’orPhoto Shawarmaigine de la viande.

Huit snacks sur 40 visités par Test-Achats n’ont pas donné d’informations suffisantes sur la nature de la viande vendue. Toutefois, l’hygiène, parfois décriée, est qualifiée de globalement "très acceptable" par TA.

Dans huit snacks visités sur 40 (1 sur 5), le client n’est pas suffisamment informé de la nature de la viande. Dans cinq commerces, de l’agneau était annoncé alors que les analyses n’ont révélé aucune trace de cette viande, selon TA.

Dans 11 cas, de la viande de porc a même été retrouvée, mélangée avec d’autres viandes, alors que les pitas étaient présentées comme des shoarmas arabes.

Enfin, dans 3 cas, les vendeurs annonçaient une demi-vérité: les copeaux de viande provenaient de plusieurs sortes de viandes. Si la nature de la viande est parfois douteuse ou ignorée, l’hygiène est "très acceptable" selon TA, balayant certains clichés.

TA relève aussi que le prix de ces aliments, varie de 3,5 à 6euros, la pièce, ce qui est plutôt cher quand on sait ce qu’il y a dedans.

A peine 4 produits sur 40 analysés ont obtenu une très bonne appréciation.

Source : La Libre - 27/12/2008